Aller au contenu

Menu principal :

Le métier de négociateur immobilier a le vent en poupe depuis quelques années. Malgré la crise,
ce métier a encore de beaux jours devant lui pour les plus compétents et motivés. Mais au fait, ça
fait quoi un négociateur immobilier ?

Le négociateur travaille en étroite relation avec les agences immobilières dans lesquelles il peut
également être salarié. Sa mission principale est de prospecter une zone pour faire entrer de
nouveaux logements dans le portefeuille de l’agence. Nul doute qu’un tel poste requiert une
importante dimension commerciale.

Concrètement, le négociateur, au cours de sa journée, multiplie les activités. Il relève les
nouvelles annonces parues sur des sites consacrés à l’immobilier et prend contact avec les
annonceurs pour proposer ses services. L'objectif est alors d'obtenir des mandats de vente. Il est
également sur le terrain où, grâce à son réseau de relations, il doit être au courant des derniers
logements susceptibles d’être mis en vente. Ce sont principalement dans ces deux activités où
le négociateur exerce une fonction commerciale.

Enfin, une part importante de son temps de travail est réservée aux rendez-vous pour faire visiter
les maisons ou appartements aux clients.
Ce type de poste requiert des qualités humaines indispensables. Un réel sens du contact et du
relationnel sont plus qu'utiles pour réussir dans cette profession. Il faut ajouter à cela une
importante disponibilité, car la plupart des rendez-vous ont lieu en fin de journée ou le samedi.
Pour devenir négociateur, plusieurs voies peuvent être empruntées. La formation initiale, tout
d’abord, compte notamment des BTS professions immobilières ou des écoles, comme l’Ecole
supérieure des professions immobilières. Généralement, on demande aux candidats une
condition de diplôme à Bac+2.

Toutefois, étant donné la dimension commerciale de ce métier, les agences n’hésitent plus à
recruter des gens ayant travaillé dans le commerce et leurs expériences valent souvent bien plus
qu’un diplôme.

Enfin, dernier point, mais non des moindres : la rémunération. Même s’il est difficile d’établir une
fourchette de prix pour ce métier, qui fonctionne beaucoup aux commissions, on peut toutefois
avancer un salaire brut de débutant aux alentours de 1200 € par mois. A ce chiffre, s’ajoutent les

Découvrez les meilleurs techniques des négociateurs commerciaux dans le guide pratique de la n\'e9gociation commerciale d'Hervé PIRON.

Retourner au contenu | Retourner au menu